différentes espèces de plantes : les calcicoles

 

           Le sol des forêts de notre région est essentiellement acide alors les essences logiquement rencontrées seront celles de milieux acides. Mais, si sur un petit espace donné, on trouve de nombreuses plantes calcicoles (aimant les sols calcaires), on peut être en présence d'un gisement archéologique.

          Prenons un exemple. Les Gallo-Romains maçonnaient leurs murs à l'aide de mortiers à base de chaux. Cette chaux s'est lentement diffusée dans le sol qui recouvre les substructions et en a légèrement modifié le Ph. Des plantes dites calcicoles ont colonisé l'endroit, changeant sur quelques mètres carrés le paysage de la forêt.

Reconnaissons quelques plantes calcicoles :

                   

                 la mercuriale vivace                                    le brachypode des bois  

                   

 

      l'aspérule odorante (petit muguet)                  la mélique uniflore (épillet)

                  

                        la viorne aubier                                                   le tamier

               

          le sureau noir                   la sanicle d'Europe             le cornouillier sanguin

                   

             l'acer champêtre (érable)                                   l'euonymus (fusain)  

                   

              le troëne ligustrum                                               la clématite

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×